Les chiens

L’aboiement d’un chien qui porte atteinte à la tranquillité du voisinage en raison de sa durée, de sa répétition ou encore de son intensité constitue une nuisance incontestable. Les propriétaires de chiens et ceux qui en ont la garde, ont l’obligation de prendre toutes les mesures propres à préserver la tranquillité des voisins, ceci de jour comme de nuit.

La divagation d’un chien peut entraîner des accidents avec les piétons, les cyclistes ou les automobilistes. Le propriétaire est toujours responsable de son animal et des accidents qu’il pourrait occasionner. Aussi les animaux doivent être tenus en laisse dans les lieux publics. Tout chien divaguant sur la voie publique peut être capturé et conduit en fourrière.

 Les déjections canines sont interdites sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces de jeux pour enfants, les boulodromes et ce, par mesure d’hygiène publique. Tout propriétaire ou possesseur de chien est tenu de procéder immédiatement par tout moyen approprié, au ramassage des déjections canines sur tout ou partie du domaine public communal. En cas de non respect, l’infraction est passible d’une contravention.