Compte tenu de la situation épidémiologique européenne vis à vis  de cette maladie, la France à décidé, à compter du 5 novembre 2021 de relever encore son niveau de risque en le passant à un niveau  "élevé"

Cette décision a été est prise à la suite de la détection de nombreux cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans la faune sauvage migratrice, dont 45 cas (H5N1) confirmés en Allemagne et 6 cas aux Pays-Bas. Le cas le plus proche est seulement distant de 230 kilomètres du territoire national. En Italie, 6 foyers de dindes de chair ont été infectés par un virus influenza aviaire H5N1, dans la plaine du Pô, probablement en lien avec l’avifaune très fréquente dans la province de Vérone. Par ailleurs, en France, trois foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (H5N8) ont été confirmés chez des particuliers en lien probable avec un foyer déclaré en Belgique. L’emballement de la dynamique d’infection dans les couloirs de migration justifie l’élévation du niveau de risque et les mesures de prévention prévues par l’arrêté ministériel du 16 mars 2016 dans tout le territoire métropolitain.

En conséquence, à compter du 5 novembre 2021, l'ensemble des mesures suivantes sont applicable sur toutes les communes du territoire national:
- les rassemblements les volailles sont interdits,
- les volailles détenues à titre non commercial (basse cours familiales ou d’ornement) doit être détenues en permanence en bâtiment fermés ou sous filet.

De plus, toute mortalité anormale dans la faune sauvage doit être signalée auprès de nos services ou de ceux de l'Office Français pour la Biodiversité.

Vous trouverez également au menu Téléchargements - actualités 2021 l'arrêté du 5 novembre 2021 et une note expliquant les mesures de biosécurité à mettre en place au sein des établissements non commerciaux.